09 mai 2017

Le plus froid des monstres froids

Dans la quatrième de couverture, l’auteur introduit le sujet du livre, reprenant à son compte la fameuse expression Nietzschéenne du « monstre froid ».  « Depuis quelques dizaines d’années, pour expliquer notre univers, physiciens et cosmologistes sont amenés à forger, en toute bonne foi et en toute quiétude, un nouvel et effrayant système du monde. Ils nous proposent un multivers – c’est à dire une multitude d’univers – qui, parce qu’il est infini, éternel, et totipotent (dans ses versions les plus avancées, par... [Lire la suite]
Posté par multiversetreali à 13:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 mai 2017

Multivers et créationnisme.

« Rien qu’en soi, le créationnisme – c’est à dire la notion d’un Dieu qui serait créateur du réel que nous observons – ne s’oppose pas à la notion de multivers. Un Dieu créateur, même le Dieu biblique, pourrait très bien avoir créé une multitude d’univers. Donc rien dans le créationnisme ne permet d’exclure l’idée d’un multivers. » (…) « Toutefois, cela ne peut que perturber la relation entre le croyant et Dieu. Si tous ces univers renferment aussi des humains, un tel Dieu pourrait-il être pris au sérieux dans son... [Lire la suite]
Posté par multiversetreali à 13:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mai 2017

Dieu concurrencé par le multivers

Il y a comme un enchaînement nécessaire : le big bang amène à l’idée de multivers et lequel conduit nécessairement à l’idée d’une infinité d’univers. (cf. http://multiversetreali.canalblog.com/ ) Voilà qui vient concurrencer Dieu dans l’un de ses attributs dits incommunicables, à savoir : l’infini.  Etant posé que le Big Bang fut le résultat d'un événement, dit « singularité », il serait bien déraisonnable de persister à croire que cet événement est, a été, et sera unique, d'imaginer que cet univers qui est... [Lire la suite]
Posté par multiversetreali à 13:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mai 2017

Seul Dieu peut limiter le multivers.

Mais le multivers vient aussi concurrencer dieu sur un autre de ses attributs incommunicables, l’éternité.  Puisque l’avant notre univers, comme son après (pour parler simplement, puisque nous n’avons pas d’autres mots à notre service) ne peuvent trouver aucune limitation, à moins de fixer arbitrairement des limites au temps (cf. http://retroureternel.canalblog.com/) ce qui n’a pas de sens, ces autres univers doivent être en nombre infini. Sauf Dieu, ainsi qu’on vient de le voir (cf. §11), qu’est-ce qui viendrait le... [Lire la suite]
Posté par multiversetreali à 13:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mai 2017

Ou Dieu ou un infini de réalité.

La fin de l’univers unique vient parachever la « mort de Dieu ». La fin de l’idée d’un unique univers est le coup de grâce qui nous est porté, après la « mort de Dieu » tel que Nietzsche l’a annoncée. La mort de Dieu (la disparition de la croyance « vraie » en un « vrai » Dieu), cette tragédie pour l’esprit humain qu'a perçue Friedrich Nietzsche, demeurait supportable tant que l’univers était pensé comme unique et éternel. Un tel univers était un pôle de stabilité qui nous permettait de tenir... [Lire la suite]
Posté par multiversetreali à 13:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mai 2017

Sans Dieu, seuls face à l’infini.

Si nous abandonnons l’idée de Dieu, nous devons composer avec le vertige de l’infini.  Non seulement rien ne fait obstacle à l’émergence de la multiplicité de tous les univers possibles, mais rien ne vient arrêter leur répétition infinie dans le temps, dans les « siècles des siècles », dans l’éternité. Une infinité d’univers qui se répète indéfiniment, en son effarante diversité, il faut s’y accoutumer. La seule manière d'y faire obstacle c'est – c'était – Dieu. Puisquel’idée de l’existence de Dieu est loin d’avoir... [Lire la suite]
Posté par multiversetreali à 13:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 mai 2017

Ou Dieu ou l’éternel retour.

 Selon l’auteur, l’éternel retour est devenu une réalité quasi scientifique, (cf. http://retroureternel.canalblog.com/ ) serait-ce parce qu’il est seul compatible avec un temps infini.  L’éternel retour sauve (…) le temps infini, qu’est l’éternité, de son auto-anéantissement. On comprend facilement que, s’il n’y a pas d’éternel retour, l'infinité du temps est négatrice de toute réalité : si le temps est infini, rien ne peut exister, puisque tout ce qui est a déjà dû exister. S’il n’y a pas répétition, rien ne... [Lire la suite]
Posté par multiversetreali à 13:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mai 2017

Preuve ontologique de l'éternel retour

Cette considération nous amènerait presque à esquisser comme une preuve ontologique del'éternel retour.  1)    L’Être (ce fait qu’il existe quelque chose plutôt que rien) est bien une réalité. En effet je le perçois, serait-il réduit à ce seul fait que je pense. (On fait bien sûr référence au célèbre « Cogito, ergo sum » de Descartes.) 2)    Cette réalité ne peut que s’inscrire dans un temps infini en durée, puisque ce qui viendrait le limiter, soit en lui donnant naissance, soit en le faisant... [Lire la suite]
Posté par multiversetreali à 13:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mai 2017

Une autre forme de dégoût. (Comme dans "Matrix")

Le multivers infini a deux conséquences importantes. L’une est notre éternité (cf. http://retroureternel.canalblog.com/ ). L’autre est la diversité de nos destinées possibles, laquelle pose le problème de notre « moi » : tous ces autres « moi » possibles, qui ont d’autres destinées en d’autres univers, viennent minimiser et comme annihiler ce « moi-je » que je suis, moi qui écris ces lignes, qui existe ici et maintenant. Si tous ces « moi » se valent, c’est qu’aucun n’est donc plus vrai... [Lire la suite]
Posté par multiversetreali à 13:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mai 2017

L’argument ontologique

  La preuve ontologique de l'existence de Dieu, dite aussi argument ontologique de saint Anselme, est un grand classique de la philosophie. Sous sa forme simplifiée, elle se résume en quelques mots. – Dieu est parfait. – Il n'est donc pas une qualité qu'il ne possède. – Puisque l'existence est une qualité (en effet, ce qui existe a plus de qualité que ce qui n'existe pas), Dieu possède cette qualité qu'est l'existence.  – Donc Dieu existe. Si cet artifice de la pensée suffisait à prouver l'existence de Dieu, plus... [Lire la suite]
Posté par multiversetreali à 12:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]