« Rien qu’en soi, le créationnisme – c’est à dire la notion d’un Dieu qui serait créateur du réel que nous observons – ne s’oppose pas à la notion de multivers. Un Dieu créateur, même le Dieu biblique, pourrait très bien avoir créé une multitude d’univers. Donc rien dans le créationnisme ne permet d’exclure l’idée d’un multivers. »

(…)

« Toutefois, cela ne peut que perturber la relation entre le croyant et Dieu. Si tous ces univers renferment aussi des humains, un tel Dieu pourrait-il être pris au sérieux dans son rapport à l’être humain, puisqu’il y aurait autant d’humanités de rechange qu’il en veut ? Le rapport amoureux entre Dieu et l’être humain, notamment tel qu’il est décrit dans la Bible, passionnel, en sort altéré. »

(Multivers et réalité humaine, Louis Loujoz, p34 §9 et Note 32 )